"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

LECTURES

Maryse Hache, Double exposure

lundi 19 mai 2014, par Christine Jeanney

.

.

.

.

.

.


ranuculus gramineus


jusqu’où va le monde
au-delà de fleurs de
fer suffit de sauter


les lignes suffit de
passer portes suffit
t’en vois d’autres à


pièges maux morsures
ne vois que promesse
qui verdoie poudroie

.

.

.


andromeda polifolia


femme des murailles
ondulée de bravoure
et défi qu’importin


ne s’approche garde
les yeux ouverts la
bête t’a offert son


cuir protecteur tes
boucles te sont des
talismans tu règnes

.

.

.

.



rosa blanda carpohispida


deux fois en une prairie
joues de cerises où sont
disparus jaune diaphanes


escargots main droite ou
main gauche petit vent à
devinette ne crains rien


ceinture foulard dociles
te sont conquête trésors
la vie t’aimera toujours

.

.

.


Double exposure
texte Maryse Hache
photos Tina Kazakhishvili
ed. Publienet

.

.

.

.

.

.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.